Biognost
Waterven 11
B-8501 Heule
DIAGNOSTICS Powerful tools for autoimmunity,
allergy and serology
Produits
     
 
RECHERCHER
GO
Sérologie infectieuse www.biognost.be

PRODUITS > SÉROLOGIE INFECTIEUSE >


EUROIMMUN Infectious Serology from A to Z





Borrelia

 
 La borréliose est transmisse par une morsure de tique.

La borréliose - maladie de Lyme est une maladie systémique occasionnée par un spirochète du genre Borrelia burgdorferi. (3 espèces décrites : B.burgdorferi sensu stricto, B.garinii, B.afzelii). Cette maladie englobe l’érythème migrant, les atteintes articulaires, neurologiques, cardiaques et l’acrodermatite chronique atrophiante.

Vu la complexité du diagnostic, il est recommandé d’utiliser une procédure en 2 étapes : screening et confirmation.

L’utilisation d’extraits natifs des différentes espèces ainsi que de l’antigène recombinant VlsE (protéine de surface) permet d’augmenter de façon significative les performances des tests de dépistage d’une borréliose.




Epstein Barr Virus (EBV)

Le virus d'Epstein-Barr est l’agent causal des infections mononucléoses (IM) et peut également être associé aux lymphomes de Burkitt et aux carcinomes nasopharyngiens.
A l’âge adulte, on estime que 80-90 % de la population a été en contact avec ce virus.

Durant l’infection virale, différents antigènes sont exprimés et provoquent une réponse immunologique. D’où l’importance d’une gamme complète de tests: VCA (Viral Capside Antigen), EA (Early Antigen), EBNA (Epstein Barr Nuclear Antigen) afin d’établir un diagnostic correct en couvrant tous les stades de l’infection.





Helicobacter pylori

 
 Helicobacter pylori

Cette bactérie, responsable d’inflammations gastriques, est considérée comme la cause majeure des maladies gastroduodénales. La prévalence dans les pays développés peut atteindre jusqu'à 80%. La présence d’IgA anti-H.pylori corrèle avec le niveau d’activité de la gastrite. Une augmentation du titre d’IgG est considérée comme un marqueur d’infections chroniques. Les IgG sont également utilisés pour le suivi thérapeutique.






Herpes Simplex Virus (HSV)

Les virus de l’Herpes 1 et 2 sont responsables d’infections locales de la peau ou des membranes muqueuses. Le HSV-1 affecte essentiellement les régions orolabiales alors que le HSV-2 affecte plutôt les zones génitales, quoiqu’il puisse y avoir recouvrement.
Les infections à HSV et à Chlamydia sont considérées comme les plus fréquentes des maladies sexuellement transmissibles.

Voir également le chapitre "Détection directe d'antigènes"






Chlamydia

 
 Chlamydia psittaci

L'agent Chlamydia est une bactérie d’un seul genre ayant comme antigène commun le LPS (lipopolysaccharide) et de 3 espèces (trachomatis - psittaci - pneumoniae) dont les antigènes MOMP (Major Outer Membrane Protein) diffèrent.
L’espèce Chlamydia pneumoniae est responsable d’environ 10% des pneumonies et des anticorps anti-Chlamydia pneumoniae sont retrouvés chez plus de 50% de la population adulte.
L’espèce Chlamydia trachomatis est la première cause d’infections sexuellement transmissibles.

Le diagnostic peut se faire par détection directe et/ou par des tests sérologiques de type MIF (microimmunofluorescence) ou ELISA.




Maladies tropicales

BIOGNOST et EUROIMMUN proposent une gamme étendue de produits pour le diagnostic des maladies tropicalesYellow fever, Chikungunya virus, SARS-CoV, Flavivirus, Sandfly fever virus, West-Nile virus, Dengue virus, Hanta virus, Rift Valley Fever en Crimean Congo fever.




(Keywords: Hantavirus diagnostics)





Parvovirus B19

Les infections à Parvovirus B19 (un virus à ADN simple brin) sont très fréquentes. Le virus se transmet essentiellement par la salive. La transmission via le placenta ou le sang est aussi possible.



(Keywords: Parvovirus diagnostics)





Mycoplasma

 
 Mycoplasma pneumoniae

Les infections à Mycoplasma pneumoniae peuvent provoquer des maladies des voies respiratoires supérieures ou des pneumonies atypiques. La différentiation avec des maladies d’origines virales étant difficile à établir de façon clinique, les tests sérologiques aideront au diagnostic.




Virus Respiratoires

Voir également le chapitre "Détection directe d'antigènes"




Varicella Zoster Virus (VZV)

Le VZV (Varicella Zoster Virus) est responsable d’une maladie infantile très contagieuse: la varicelle. Occasionnellement, des complications tels des otites, pneumonies, …peuvent apparaître. Après la maladie, le virus peut persister et causer des réinfections (Zoster) lors d’un état immunitaire faible.

Voir également le chapitre "Détection directe d'antigènes"




To.R.C.H.

To.R.C.H. (Toxoplasma gondii, Rubella, Cytomegalovirus, Herpes simplex virus): micro-organismes responsables de malformations fœtales. Ces paramètres sont utilisés dans le screening du statut immunitaire et des infections chez la femme enceinte durant la grossesse.

Voir également le chapitre "Détection directe d'antigènes"




Tests d'Avidité

En sérologie, la différentiation entre une infection aiguë et une infection ancienne se fait habituellement par la recherche d’anticorps spécifiques IgM et IgG mais la détermination des IgM peut se révéler problématique.
Une alternative pour le diagnostic d’une infection aiguë est la recherche d’anticorps de faible avidité, qui sont les premiers anticorps formés par le système immunitaire lors d’une infection.
Par la suite, les réactions spécifiques aux antigènes vont augmenter et l’avidité des immunoglobulienes IgG va s’accroître. Tant que des IgG de haute avidité ne sont pas détectés dans le sérum, on peut considérer que l’infection est aiguë.

 
 Différentiation entre des anticorps de faible et de forte avidité après incubation à l'urée.

Pour identifier les anticorps de faible avidité, 2 tests sont réalisés en parallèles: le test classique en 2 étapes d'incubation (sérum et conjugué) et le test classique avec une étape d'incubation supplémentaire à l'urée pour séparer les anticorps de faible avidité de leurs antigènes correspondants.





Autres

ELISA

Cliquez ici pour découvrir la technique.



Pour obtenir la liste complète de tous les tests disponibles en ELISA, cliquez sur la photo.

Pour automatiser ces tests: Cliquez ici.


Euroline

Cliquez ici pour découvrir la technique.



Pour obtenir la liste complète de tous les tests disponibles en technique DOT EUROLINE, cliquez sur la photo.

Pour automatiser ces tests : Cliquez ici.


Western Blot

Cliquez ici pour découvrir la technique.



Pour obtenir la liste complète de tous les tests disponibles en technique WESTERN BLOT, cliquez sur la photo.


Pour automatiser ces tests : Cliquez ici





< Retour |